Contrairement à un ordinateur classique, un ordinateur quantique effectue des calculs en utilisant les lois de la physique quantique et notamment la loi dite de superposition des états quantiques. La conséquence est que si un jour, un ordinateur quantique de très grande taille (plusieurs millions de qubits) venait à être construit, il pourrait effectuer des opérations de cryptanalyse de façon bien plus efficiente que tout ordinateur ou super calculateur classique. Dans cette hypothèse, quel sera l’impact de l’ordinateur quantique sur les mécanismes cryptographiques actuels ?

[A] Fort sur la cryptographie asymétrique mais relative faible sur la cryptographie symétrique et sur les fonctions de hachage

[B] Fort sur la cryptographie symétrique mais relative faible sur la cryptographie asymétrique et sur les fonctions de hachage

[C] Fort sur la cryptographie asymétrique, relativement faible sur la cryptographie symétrique et nul sur les fonctions de hachage

[D] Fort sur la cryptographie asymétrique et symétrique mais relativement faible sur les fonctions de hachage

reponse


Question et réponse rédigées par VERISAFE selon le programme officiel du CISSP (mai 2021)
© VERISAFE – Utilisation ou reproduction (même partielle) strictement interdite sans l’accord écrit de VERISAFE